Administration communale
Rte de Fribourg 42
1784 Courtepin
026 684 18 34

Tapez :
1 pour Secrétariat / Contr. habitants
2 pour Finances
3 pour Service technique

Courriels :
Administration
adm@courtepin.ch
Finances
finances@courtepin.ch
Service technique
technique@courtepin.ch
Contrôle Habitant
habitants@courtepin.ch

Heures d'ouverture
Lu - Me - Je 08.30 – 11.30
14.00 – 16.30
Ma 08.30 – 11.30
14.00 – 18.00
Ve 08.30 – 11.30
Veille de fête Fermeture 16h00

Villarepos

Durant la préhistoire déjà, quelques habitants, chasseurs, paysans, ainsi qu'un ou deux artisans s'y étaient progressivement installés.

La fin du dernier siècle av. J.-C. et le tout début de notre ère laissent dans la région l'empreinte d'une grande animation tout azimut. Elle est déclenchée par la colonisation romaine qui voit, entre autres, le développement spectaculaire d'Aventicum, en une ville d'environ 20'000 âmes, un centre politique, religieux et administratif, mais aussi commercial. Avec l'arrivée d'une population talentueuse, imaginons alors une activité intense se dérouler à l'intérieur des remparts de la cité, mais tout naturellement déborder largement aux alentours, donc sur le territoire immédiatement voisin de Villarepos, Plan et Chandossel. De tout cela, il ne subsiste cependant guère de vestiges dans les trois villages.

Un revirement conséquent de la situation intervient dès l'année 259; la région est fortement mise à mal au cours des migrations germaniques. Il en résulte des constructions pillées, souvent détruites, une population décimée, ainsi qu'une influence romaine progressivement diminuée.

Les trois villages de Villarepos, Plan et Chandossel n'ont pas connu d'histoire singulière et on ne connait pas d'acte officiel attestant leur fondation. Les documents les plus anciens archivés qui en prouvent l'existence concernent des changements de propriétaires qui se partagent des droits sur ce territoire, ou par exemple le règlement d'un litige entre particuliers au sujet d'un droit de pâture.

Ainsi, à la fin des années 500, Villarepos et Plan forment une seigneurie dépendant de l'Evêque d'Avenches, en particulier Marius devenu saint Maire. Le nom apparaît pour la première fois en 1331. Lorsque Rodolphe d'Avenches vend à son frère Perrod ses droits à Plan et à Villarepos. L'une des possessions est dénommée "petite tourelle d'Avenches", soit le village de Villarepos. Chandossel est cité pour la première fois en 1214, sur un document du monastère cistercien d'Hauterive; un meunier, Uldricus de Chandossel, est vassal d'Ulrich de Cressier.